Touche pas à mes données !

🔴 Les citoyens consentent déjà avec bonne volonté un certain nombre de restrictions temporaires des libertés individuelles pour lutter contre le Covi-19.  Voilà que maintenant, le Gouvernement Fédéral envisage d’utiliser nos données personnelles. 

Bien que nous soyons enthousiastes à l’idée d’une méthode plus intelligente pour combattre le virus, notamment avec l’utilisation des nouvelles technologies, nous sommes inquiets de l’approche que semble emprunter le Gouvernement Fédéral. 

L’approche de Sophie Wilmes est: 

🌑 OPAQUE. Nous voulons connaitre la composition de la task-force qui pilote le projet, le rôle des multinationales et la gouvernance de l’utilisation des données. Le parlement doit aussi être consulté. 

⚠️ DANGEREUSE. Pas besoin de science-fiction pour imaginer les utilisations potentielles d’une App de tracking. Nous ne voulons être pisté ni par les multinationales ni par un gouvernement. Rappelons que le gouvernement MR-NVA signait dernièrement des partenariats liberticides avec des pays peu démocratiques comme le Soudan. 

❌ PEU EFFICACE. Chacun doit avoir le droit de ne pas posséder un smartphone ou de ne pas utiliser une App. Il n’est pas réaliste de développer et de faire adopter par la population une App en si peu de temps et sans mettre en danger nos droits fondamentaux. 

🗣👂Le gouvernement devrait plutôt se concentrer en priorité sur les besoins de base comme des tests, des masques et lutter contre les pénuries dans les hôpitaux.

👀 Restons vigilants à l’utilisation de nos données personnelles et protégeons nos droits fondamentaux.