Pensons collectif, soyons solidaires !

Depuis le début de la crise, les Bruxellois-e-s ont répondu favorablement aux nouvelles dispositions imposées par l’état d’urgence sanitaire.

Pour la communauté musulmane, le mois de ramadan se profile. Cette année, il sera impossible de se rendre dans une mosquée ou de se rassembler en famille à la rupture quotidienne du jeûne. 

Afin de prendre en considération le bien-être des citoyen-ne-s, tout en rencontrant les 
préoccupations liées à la crise sanitaire, nous
proposons que les mesures soient adaptées de la manière suivante: 

⏰ En repoussant l’heure de fermeture obligatoire du secteur de l’Horeca, actuellement fixée à 22h. Permettant ainsi de continuer les livraisons et les commandes à emporter, au-delà de l’heure de la rupture du jeûne. Tout en offrant une bouffée d’air aux petits indépendants (snacks, restaurants, etc.) qui subissent de plein fouet les conséquences des restrictions sanitaires depuis le début de la crise. 

✔ En autorisant les déplacements ayant pour but la livraison de repas aux plus démunis.Traditionnellement, les mosquées et associations organisent des repas de rupture de jeûne et les partagent avec les plus précarisés. Malgré la crise sanitaire, il est possible de maintenir et encourager ces élans de solidarité, en les adaptant au contexte actuel. 

Par ces propositions nous souhaitons promouvoir une société solidaire et de vivre ensemble. Tout en maintenant des mesures sanitaires visant à permettre au citoyen-ne-s de survivre, tout en continuant à vivre.