Pendant que certains font leur liste au père Noël, d’autres ne savent pas s’ils passeront l’hiver..

La Strada, le centre d’appui au secteur bruxellois de l’aide aux sans-abri, dans son dernier rapport, fait part du triste constat de l’augmentation croissante du nombre de sans-abri à Bruxelles, passant très largement la barre des 4.000. La part de femmes et enfants touchés par le sans-abrisme ne cesse de croître et les jeunes de moins de 25 ans en représentent environ un quart.

À l’approche des froids hivernaux, les Jeunes Socialistes souhaitent mettre la lumière sur la « loi Onkelinx » adoptée en 1993, qui contient un programme d’urgence pour une société plus solidaire. Elle permet notamment un droit de réquisition, contre juste dédommagement, d’un bien immeuble abandonné depuis plus de six mois afin de le mettre à la disposition des personnes sans-abri.

Cette démarche doit être à l’initiative du Président de CPAS, avec l’accord du Bourgmestre de la commune. Naturellement, l’utilisation des biens inoccupés dont ils sont eux-mêmes propriétaires doit être prioritaire sur celle des biens des particuliers.

Notre capitale européenne compte de nombreux bâtiments inoccupés. Et pourtant, plus d’un quart de siècle plus tard, nous constatons que cette loi n’a été que peu appliquée en Région de Bruxelles-Capitale, malgré son immense potentiel pour les plus démunis.

Les Jeunes Socialistes ne prétendent pas détenir la solution miracle et font confiance à notre nouvelle Secrétaire d’Etat Nawal Ben Hamou pour répondre au problème structurel du manque de logements (de qualité) en Région de Bruxelles-Capitale. Cependant, en tant que socialistes, nous défendons une société plus juste et plus solidaire, dans laquelle le respect de la dignité humaine passe avant toutes autres formes d’intérêts. Nous appelons les autorités locales des 19 communes bruxelloises à prendre également leurs responsabilités, afin que cet hiver nos journaux ne nous annoncent pas le décès de sans-abri abandonnés par les pouvoirs publics dans des températures glaciales.

La Fédération Bruxelloise des Jeunes Socialistes